Un bébé sauvé par une injection de cellules de foie

le
0
Les cellules ont agi comme un foie temporaire pendant que le vrai organe du nourrisson se remettait de dommages causés par un virus. Une première médicale qui laisse espérer le développement d'alternatives à la greffe de foie.

Deux semaines seulement après sa naissance, les parents de Iyaad commencèrent à s'inquiéter. L'enfant présentait des signes de jaunisse et des grognements étranges. Rapidement, les médecins diagnostiquent une défaillance dufoie due à un virus (Herpes simplex). Une infection extrêmement rare mais très grave et souvent mortelle chez le nourrisson, faute d'un traitement antiviral très précoce.

De fait, l'état du nourrisson se dégrade rapidement et sesreins cessent à leur tour de fonctionner. L'enfant est mis sous dialyse (rein artificiel) mais l'équipe du King's College Hospital de Londres, dirigée par le Pr Anil Dhawan, craint qu'il ne puisse attendre une transplantation de foie. Les Anglais décident alors de tenter un nouveau traitement : une greffe de cellules de foie par injection dans l'abdomen.

Situation particulière

Pour minimiser le risque de réaction immunitaire, les chercheurs utilisent des cellules issues d'un foie de donneur enveloppées dans des petites

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant