Un Barça royal, les deux Madrid s'accrochent

le
0

Ce week-end, les trois gros ont gagné. Le Barça a écrasé le Celta Vigo, Torres a encore donné la victoire à l'Atlético et le Real de Zizou a passé avec succès son premier test. Ah, et Messi et Suárez ont marqué un penalty à deux.

L'équipe du week-end : Valence CF


Enfin ! Enfin une victoire pour le Valence de Gary Neville. Chahuté, insulté, l'ancien analyste de Sky Sports peut enfin respirer. Son équipe a galéré contre l'Espanyol Barcelone, le premier non-relégable. Mené jusqu'à vingt minutes de la fin, les Chés ont égalisé grâce à Negredo, sorti du banc. C'est Cheryshev, le meilleur pote de Benítez, qui a offert la victoire à son nouveau club. Pour son grand retour (il n'avait pas joué depuis le 23 mai 2015), Diego Alves a sorti un match de patron, avec notamment une parade décisive à la quatrième minute.

¡ESPECTACULAR PARADA DE DIEGO ALVES! pic.twitter.com/rfS9EaXo88

— ValenciaNoticiasOf (@VCFNoticiasOf) 14 Février 2016
Neville, histoire d'un consultant fauché
À noter que les supporters valencians avaient gentiment mis la pression sur leur équipe à l'arrivée du bus.

L'arrivée du bus de Valence à Mestalla. pic.twitter.com/o4hHol7xnp

— Valencia CF France (@ValenciaCF_FR) 13 Février 2016
À la fin de la rencontre, Neville est revenu sur le premier succès des siens en championnat : "Je pense que ce match nous a montré aujourd'hui que le foot n'est pas seulement une question de performance mais plutôt de résultat. Ce n'est pas une soirée pour célébrer quoi que ce soit. On va juste gagner en confiance avec ce résultat. Ça donne des pensées positives dans le vestiaire. Mais oui, soulagement est probablement le bon mot pour cette victoire". Tu peux respirer un peu Gary.

[A…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant