Un banquier prêt à dévoiler les noms de politiques fraudeurs

le
1
Pierre Condamin-Gerbier, témoin dans l'affaire Cahuzac, assure détenir la preuve des comptes en Suisse d'une quinzaine de ministres.

Jeudi matin, Pierre Condamin-Gerbier a été auditionné à huis clos par le député socialiste Yann Galut, rapporteur du projet de loi de lutte contre la fraude fiscale. Pierre Condamin-Gerbier, qui fut jusqu'en 2009 (donc pendant la campagne électorale de 2007), directeur de la délégation UMP en Suisse, a affirmé, comme la veille devant la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac, détenir les preuves qu'une quinzaine de personnalités politiques auraient fraudé le fisc français.

Ce banquier de 42 ans a été de 2006 à 2010 associé gérant de Reyl Private Office, une entreprise de gestion de patrimoine qui fait de l'optimisation fiscale, installée sur la rive suisse du lac Léman. Ses déclarations au Sénat sont simples: il dit disposer d'une liste «d'une quinzaine de noms d'ex-ministres ou d'actuels ministres» détenteurs d'un comp...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nialas le mercredi 26 juin 2013 à 08:26

    Jespère qu'il va f