Un avion de British Airways entre en collision avec un drone

le
2
Contrairement aux États-Unis ou à l?Irlande, l?enregistrement des drones par leur propriétaire n?est pas obligatoire au Royaume-Uni.
Contrairement aux États-Unis ou à l?Irlande, l?enregistrement des drones par leur propriétaire n?est pas obligatoire au Royaume-Uni.

C'est une première, mais ce n'est malheureusement pas une surprise. Dimanche, un avion de la compagnie British Airways a heurté un objet supposé être un drone alors qu'il s'apprêtait à atterrir à l'aéroport Heathrow de Londres, a annoncé la police.

Le pilote de l'appareil en provenance de Genève « a rapporté à la police qu'il pensait qu'un drone avait heurté l'avion », a déclaré une porte-parole de la police de Londres. L'avion, avec 132 passagers et 5 membres d'équipage à bord, a atterri sans encombre. Un porte-parole de la compagnie a souligné que l'appareil avait subi une inspection complète après l'atterrissage et qu'il était opérationnel pour son prochain vol. Il a d'ailleurs redécollé deux heures plus tard pour une autre rotation.

LIRE aussi Un drone peut-il détruire un avion de ligne ?

La police londonienne a confirmé avoir été mise au courant de l'incident, mais n'a jusqu'à présent identifié aucun suspect et n'a pas non plus récupéré l'épave du supposé drone.

« Une question de temps »

Selon un membre du Balpa, syndicat britannique de pilotes, ce n'était « qu'une question de temps ». En effet, l'agence de sécurité aérienne UK Airprox Board a recensé 23 collisions évitées de justesse en l'espace de six mois, entre avril et octobre 2015, dans les aéroports britanniques. Le 22...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 8 mois

    Je trouve cela aussi inquiétant que dangereux.

  • bordo il y a 8 mois

    Et si l'un des drones portait une petite bouteille contenant un mélange d'acide nitrique et de glycérine ?