Un autre mystère du réchauffement climatique

le
0
D'une façon générale, le niveau des océans continue de baisser, même si le phénomène inverse a été observé entre début 2010 et mi-2011. Le réchauffement climatique n'en reste pas moins une triste réalité...
D'une façon générale, le niveau des océans continue de baisser, même si le phénomène inverse a été observé entre début 2010 et mi-2011. Le réchauffement climatique n'en reste pas moins une triste réalité...
D'après une étude parue dans la revue Geophysical Research Letters, l'augmentation récente des précipitations aurait entraîné... une diminution du niveau des océans.

Ce ne serait pas le moindre des paradoxes du réchauffement climatique, déjà à l'origine d'hivers de plus en plus rigoureux dans les pays au climat tempéré et que la communauté scientifique a décidément bien du mal à appréhender. Les climatosceptiques ne devraient pas manquer d'exploiter ces travaux, même s'ils ne contestent pas la hausse du thermomètre mondial, sachant que l'idée communément admise jusqu'alors était que le niveau des océans n'avait de cesse de monter, notamment à cause de la fonte de la banquise arctique, menaçant la survie même des États insulaires.
Le niveau moyen des mers aurait en réalité baissé de 0,2 pouce (environ 5 millimètres) entre début 2010 et mi-2011. Une diminution qui s'expliquerait par la hausse des précipitations enregistrée en Australie, dans le nord de l'Amérique du Sud et en Asie du Sud. Rappelons qu'à l'époque, une multiplication des catastrophes naturelles avait été observée dans ces régions et imputée au phénomène La Nina, lequel a pour origine une anomalie thermique des eaux équatoriales de surface de l'océan Pacifique centre qui se caractérise par une température anormalement basse de ces eaux.

Un phénomène temporaire
« Il est important de reconnaître que ce phénomène n'est que temporaire », a tempéré Jo
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant