Un automobiliste français se dresse contre Volkswagen

le
2
Un automobiliste français se dresse contre Volkswagen
Un automobiliste français se dresse contre Volkswagen

« On nous prend pour des canards sauvages et je n'aime pas ça ! » s'emporte Roland Lacroix, 73 ans, dans un français qui fleure bon les classiques d'Audiard. Depuis son village de Certines (Ain), ce propriétaire d'un Tiguan acheté en février 2014 a été frappé de plein fouet par le scandale planétaire du Volkswagengate. Le constructeur, qui s'est fait pincer la main dans le sac alors qu'il dissimulait le niveau réel d'émissions polluantes de ses véhicules au moyen d'un logiciel fraudeur, réclame le retour des véhicules pour procéder à une correction du système informatique. « Pas question ! C'est eux qui trichent, je ne vois pas pourquoi je paierais les pots cassés, déclare tout net Roland. Or si je fais modifier mon Tiguan, je risque de limiter les performances du moteur. » En effet, selon les tests réalisés par des journaux professionnels, il existerait un écart de performance. Les choses se sont envenimées lorsque Roland, propriétaire d'une version luxe du Tiguan pour laquelle il a déboursé plus de 40 000 €, a voulu effectuer la vidange prévue dans le contrat de vente. Son concessionnaire de Bourg-en-Bresse refuse, sauf s'il accepte de mettre à jour le logiciel ou s'il signe une « décharge de toute responsabilité » au profit de Volkswagen France.

 

« Ils ajoutent le chantage à l'escroquerie », s'énerve celui qui, avant le Tiguan, a eu trois Golf, une Jet A et un Touareg (tous des modèles VW). Roland Lacroix pourrait réaliser la vidange ailleurs mais à ses risques et périls. « À tous les coups, je perdrais la garantie Volkswagen », s'inquiète-t-il. Sans compter que le septuagénaire devrait mettre la main à la poche. Le retraité a choisi de prendre un avocat qui a signalé ces faits à la préfecture de l'Ain. Par un courrier en date du 29 septembre, la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) l'a informé qu'une « enquête [allait] être diligentée » auprès du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • moinesol il y a 2 mois

    et les emplois perdus à Aulnay que font les syndicats de peugeot pur attaqué VW pour concurrence déloyal ayant entrainé des milliers de licenciement.

  • BARIL22 il y a 2 mois

    Moi je me dresse depuis 40 ans contre VW, j'achète français.