Un attentat suicide fait 25 morts dans le nord du Pakistan

le , mis à jour à 21:04
0
 (Actualisé avec contexte, déclarations, détails) 
    PESHAWAR, Pakistan, 16 septembre (Reuters) - Un attentat 
suicide a fait 25 morts et une trentaine de blessés dans une 
mosquée du Pakistan, en pleine prière du vendredi, rapportent 
les autorités. 
    L'attentat s'est produit dans la zone tribale de Mohmand, 
frontalière de l'Afghanistan. 
    "Une partie de la mosquée et de l'entrée se sont effondrées 
sur les fidèles après l'explosion. Nous continuons à extraire 
des corps et des blessés des décombres", a déclaré Naveed Akbar, 
administrateur adjoint de la région. 
    Le groupe Tehreek-e-Taliban Pakistan Jamaat-ur-Ahrar 
(TTP-JA), branche dissidente des taliban pakistanais, a 
revendiqué l'attaque, commise dans le village de Payee Khan. 
    Le groupe a précisé qu'il s'agissait de représailles. Il a 
accusé les membres d'une tribu locale d'avoir mené une opération 
contre ses forces au cours de laquelle des hommes ont été 
capturés et livrés aux forces gouvernementales. 
    "Le kamikaze se trouvait dans une mosquée pleine de monde, 
il a crié Allahou akbar (Dieu est le plus grand) et puis il y a 
eu une énorme explosion", a raconté Naveed Akbar. 
    "Nous sommes en train de récupérer des corps et des blessés 
dans les décombres de la mosquée", a-t-il ajouté. 
    Un dignitaire tribal a expliqué qu'une force de volontaires 
avait été constituée et qu'elle avait tué un insurgé et en avait 
capturé un autre. 
    "Il semble que cela ait mis en colère les activistes et ils 
se sont vengés en menant une attaque suicide contre la mosquée 
aujourd'hui", a déclaré ce dignitaire. 
 
 (Jibran Ahmad et Shams Momand; Henri-Pierre André, 
Jean-Philippe Lefief et Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant