Un attentat frappe le coeur du régime de Bachar el-Assad

le
0
Le beau-frère du président syrien Bachar el-Assad et le ministre de la Défense ont été tués et plusieurs hautsresponsables blessés dans une attaque suicide qui a visé le bâtiment de la Sécurité nationale.

Deux proches d'Assad tués, plusieurs hauts responsables blessés

L'attentat suicide qui a visé mercredi le bâtiment ultra-protégé de la Sécurité nationale, dans le centre de Damas a touché le régime de Bachar el-Assad en plein coeur. Le ministre de la Défense, le général Daoud Rajha, et son vice-ministre, qui est aussi le beau-frère de Bachar el-Assad, ont été tués. Plusieurs hauts responsables syriens, dont le ministre de l'Intérieur ont été blessés.

On ne connaît pas le sort de l'homme qui dirige la Sécurité nationale, le général Hicham Ikhtiar. Homme-clé de la répression menée par le régime, il figure depuis mai 2011 sur la liste des personnes sanctionnées par l'Union européenne et avait déjà fait il y a quelques mois l'objet, avec d'autres responsables militaires, d'une tentative ratée d'empoisonnement au mercure .

Le kamikaze est un ancien garde du corps de Bachar el-Assad

D'après une source sécuritaire syrienne, c'est un garde du corps du pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant