Un attentat fait trois morts à la frontière jordano-syrienne

le
0
    AMMAN, 16 octobre (Reuters) - Un kamikaze soupçonné 
d'appartenir à l'organisation Etat islamique a tué trois 
personnes et en a blessé au moins 20 autres lorsqu'il a activé 
ses explosifs dans un camp de réfugié situé à la frontière 
jordano-syrienne. 
    Cette attaque visait un camp tenu par le groupe rebelle 
Djaïch al Achaïr, à Rakban, a dit le porte-parole d'un groupe 
d'insurgé. 
    Rakban abrite plus de 75.000 personnes parmi les millions e 
Syriens qui ont quitté leur foyer depuis le début du conflit qui 
a tué des centaines de milliers des leurs. 
    Lors d'une attaque similaire commise en juillet, six 
garde-frontières jordaniens ont été tués par un kamikaze qui a 
précipité sa voiture piégée sur un poste militaire. 
 
 (Suleiman al-Khalidi, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant