Un attentat contre l'ambassade française à Bagdad déjoué en octobre

le
0
Une cellule de quatorze membres d'al-Qaida - dont une femme - a été démantelée à Bagdad par le ministère de l'Intérieur, quelques jours seulement avant de passer à l'action en octobre dernier.

Fin octobre, les diplomates français à Bagdad ont évité de justesse un attentat qui devait être perpétré par la branche irakienne d'al-Qaida contre l'enceinte de la représentation française. Une cellule de quatorze membres d'al-Qaida - dont une femme - a été démantelée à Bagdad par le ministère de l'Intérieur, quelques jours seulement avant de passer à l'action, révèle au Figaro une source informée. Dans la cache utilisée par les terroristes, les Irakiens ont récupéré plus de 300 kg d'explosif, une grande quantité d'armes et une très importante somme d'argent. Plusieurs sites officiels irakiens devaient être visés, outre l'ambassade de France, seule cible étrangère retenue par al-Qaida. En Irak également, les menaces répétées de Ben Laden contre la France ne restent donc pas lettre morte, même si la mouvance locale a été affaiblie, ces dernières années.

Dès l'été, une note des services de renseignements français avait émis une alerte. Ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant