Un "atlas" de l'ONU pour montrer les risques pour la santé liés au climat

le
0
Lisa F. Young/shutterstock.com
Lisa F. Young/shutterstock.com

(AFP) - Deux agences de l'ONU ont présenté lundi un "atlas de la santé et du climat", un nouvel instrument destiné à montrer sur des cartes géographiques quels sont les risques pour la santé en cas de changement climatique ou de conditions météo extrême.

"Une carte vaut 1.000 mots", a déclaré en présentant cet atlas Mme Margaret Chan, directrice générale de l'OMS (Organisation mondiale du commerce), aux côtés de Michel Jarraud, secrétaire général de l'OMM (Organisation météorologique mondiale).

Ce document "scientifique", qui sera publié dans toutes les langues de l'ONU, présente force graphiques, dessins, cartes géographiques et cartes météo sur une cinquantaine de pages, ainsi qu'une présentation détaillée de plusieurs maladies liées au climat (malaria, diarrhée, méningite, dengue).

Cet atlas, a déclaré Mme Chan, peut être utilisé comme guide pour aider les décideurs à prévenir certains maladies liées au climat.

Mme Chan a notamment cité en exemple les pays subsahariens, balayés chaque année par des vents chauds transportant le virus de la méningite.

Si l'on arrive à savoir par avance quand arrivent ces vents, cela "nous permettra de lancer des alertes et d'engager des campagnes de vaccinations avant l'arrivée des vents", a déclaré Mme Chan.

De son côté Michel Jarraud a souligné que les canicules extrêmes, telles que la Russie en a connues pour la première fois il y a deux ans, risquent de survenir tous les 5 à 10 ans d'ici la fin siècle.

Il est important, a-t-il dit, d'alerter en premier lieu les personnes âgées, qui selon les prévisions de l'OMS seront majoritaires d'ici 2050.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant