Un artiste russe arrêté après avoir mis le feu aux portes du FSB

le
1
PERFORMANCE D'UN ARTISTE RUSSE QUI MET LE FEU AUX PORTES DU FSB
PERFORMANCE D'UN ARTISTE RUSSE QUI MET LE FEU AUX PORTES DU FSB

MOSCOU (Reuters) - L'artiste russe Piotr Pavlenski, connu pour ses performances radicales et politiques, a été arrêté lundi après avoir mis le feu aux portes du siège du FSB, le service de sécurité russe, héritier du KGB.

Il risque jusqu'à trois ans de prison pour vandalisme.

Des images qu'il a postées sur un site de partage de vidéos le montre place Loubianka, debout devant les portes en bois du bâtiment néo-baroque, un bidon d'essence à la main, des flammes s'élevant derrière lui.

Dans un message accompagnant la vidéo, Piotr Pavlenski, 31 ans, baptise sa performance "La menace", et dit vouloir attirer l'attention sur la politique de la peur imposée selon lui par le FSB.

En 2012, l'artiste s'était cousu les lèvres pour protester contre l'emprisonnement des militantes du groupe Pussy Riot. L'an dernier, il s'est cloué les testicules sur la place Rouge, geste censé dénoncer l'apathie politique de la société russe.

Il a également été brièvement arrêté en octobre 2014 pour s'être coupé un bout d'oreille, nu sur le toit d'un hôpital psychiatrique, pour dénoncer l'utilisation par les autorités russes des établissements psychiatriques à des fins politiques.

(Andrew Osborn; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • luc00115 le lundi 9 nov 2015 à 17:39

    En Europe de l'Ouest on irait voir sa maman et son papa pour leur demander de le réprimander afin qu'il ne fasse plus cela.