Un ancien vice-ministre chinois sera poursuivi pour corruption

le
0
    PEKIN, 31 décembre (Reuters) - Des poursuites vont être 
engagées en Chine pour corruption à l'encontre d'un ancien 
vice-ministre de l'Environnement, Zhang Lijun, l'enquête 
diligentée par le Parti communiste chinois (PCC) ayant déterminé 
qu'il avait abusé de son pouvoir et accepté des pots-de-vin, a 
fait savoir jeudi l'organisme chargé de la lutte 
anti-corruption. 
    Le PC avait ouvert son enquête en juillet dernier contre 
Zhang Lijun, qui fut vice-ministre de l'Environnement de 2008 à 
2013. 
    Alors qu'il occupait ce poste, il a accepté des dons en 
échange de promotions, a abusé de sa fonction pour servir les 
intérêts financiers de membres de sa famille et de certaines 
entreprises, a déclaré la Commission centrale d'inspection 
disciplinaire dans un communiqué laconique. 
    Depuis qu'il a accédé à la tête du pays en 2012, le 
président Xi Jinping a lancé une vaste opération anti-corruption 
qui a vu de nombreux hauts responsables tomber, parmi lesquels 
l'ancien ministre de la sécurité publique Zhou Yongkang, lequel 
siégeait au bureau politique du PCC. 
 
 (Ben Blanchard, Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant