Un ancien président salvadorien arrêté pour corruption

le
0
    SAN SALVADOR, 30 octobre (Reuters) - L'ancien président 
salvadorien Antonio Saca a été arrêté pour des accusations de 
corruption, et notamment de détournement de fonds publics, a 
fait savoir dimanche la justice salvadorienne. 
    Cet homme d'affaires qui fut à la tête du pays de 2004 à 
2009 a été appréhendé samedi soir lors de la fête de mariage de 
l'un de ses fils, dans une salle de réception de la capitale. 
    Plusieurs autres anciens membres éminents de son 
gouvernement, dont l'ex-ministre des Communications Julio Rank 
et l'ex-ministre de la Jeunesse Cesar Funes, ont également été 
arrêtés. 
    En plus de Saca, six suspects ont été placés en état 
d'arrestation, a fait savoir la justice salvadorienne. 
    En février, l'ancien président Mauricio Funes a été convoqué 
devant la justice pour rendre des comptes sur une somme de 
700.000 dollars qui ont disparu des comptes publics sous son 
mandat, de 2009 à 2014. Ancien journaliste de télévision, 
Mauricio Funes était le dirigeant du parti politique de gauche 
du FMLN, le Front Farabundo Marti de libération nationale. 
     
 
 (Nelson Renteria; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant