Un ancien magnat du secteur minier chinois exécuté

le
0

PEKIN, 9 février (Reuters) - Un ancien magnat du secteur minier chinois, lié au fils aîné d'un ancien patron des services de sécurité sous le coup d'une enquête pour corruption, a été exécuté lundi, ont rapporté les médias chinois. Liu Han, ancien président du groupe minier Hanlong, avait été condamné à mort en mai dernier, écrit l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Naguère classé au 230e rang des plus grosses fortunes de Chine, Liu avait été jugé l'an dernier, ainsi que 36 autres coaccusés, pour meurtre et pour avoir dirigé une bande qualifiée de "mafieuse" par les médias chinois. Le frère cadet de Liu Han, Liu Wei, ainsi que trois autres personnes ont également été exécutées, rapporte Chine nouvelle. L'an dernier, les autorités ont annoncé l'ouverture d'une enquête sur Zhou Yongkang, ancien chef des services de sécurité intérieure, qui fut l'un des hommes politiques les plus influents de la dernière décennie. Liu Han, a-t-on dit de source chinoise à Reuters, fut un associé en affaires du fils aîné de Zhou Yongkang, Zhou Bin. Les médias officiels chinois n'ont pas explicitement lié le cas de Liu Han à Zhou Yongkang mais ont relevé que son ascension avait coïncidé à la période où Zhou avait été le chef du Parti communiste pour la province du Sichuan. Zhou, ancien membre du comité permanent du bureau politique du PC chinois, est le plus haut dirigeant chinois à être visé par une enquête pour corruption depuis la fondation de la Chine populaire en 1949. (Ben Blanchard; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant