Un an de plus pour Anthony Martial

le
0
Un an de plus pour Anthony Martial
Un an de plus pour Anthony Martial

Anthony Martial, l'attaquant monégasque, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2019, avec une revalorisation salariale à la clé.

Après plusieurs semaines de négociations, Monaco a bouclé la prolongation de contrat d’Anthony Martial (19 ans). Considéré comme intransférable (idem concernant Bernardo Silva), l’attaquant international Espoirs français a rempilé pour une saison, avec une importante revalorisation salariale à la clé. Soit jusqu’en juin 2019. Notamment courtisé par Tottenham, l’ancien Lyonnais n’a jamais été sur le marché et le club de la Principauté n’a pas hésité à mettre la main au portefeuille pour s’éviter une éventuelle mauvaise surprise. « Je suis très fier de cette prolongation, explique celui qui a inscrit douze buts cette saison en championnat sur le site officiel de l’ASM. On a fait une grosse saison l'an passé, celle à venir est très excitante également. J'espère faire une bonne saison et rendre la confiance qui m'a été donnée. »

Prolongé pour être mieux vendu en 2016 ?

Alors que Geoffrey Kondogbia a été vendu à l’Inter Milan (Fabinho, Abdennour ou encore Carrasco pourraient aussi bouger), les Monégasques se réjouissent de cette signature, qui doit être suivie de plusieurs renforts (Danilo et Carrillo sont notamment annoncés). « Cette prolongation d’Anthony est un signe fort envoyé à tous nos supporters, déclare, de son côté, Vadim Vasilyev, le vice-président du club monégasque. Anthony était sollicité par les plus grands clubs européens mais nous souhaitons qu’il poursuive sa progression à l’AS Monaco. Je suis persuadé que sous la direction du coach, il va encore s’améliorer et inscrire de nombreux buts. C’est déjà impressionnant ce qu’Anthony peut réaliser à 19 ans mais le meilleur est à venir. » Monaco compte dessus pour briller lors du prochain exercice et peut-être pour réaliser une énorme plus-value en 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant