Un an de conflit latent entre Valls et Taubira

le
0
Roms, réforme pénale, peines planchers? Des divergences de fonds opposent le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux sur les questions de sécurité et de justice. Tous deux ont pourtant surjoué pendant un an leur entente.

Après un an de faux-semblants, la mésentente entre Manuel Valls et Christiane Taubira éclate au grand jour. Elle avait déjà failli exploser il y a un an, à la faveur d'une polémique sur les Roms. Mais la volonté des deux ministres de faire mieux que leurs prédécesseurs de l'Intérieur et de la Justice, dont les relations ont souvent été notoirement tendues, avait permis d'éviter ce scénario du pire. Du moins officiellement. Car en coulisses, chacun a toujours fait entendre sa petite musique. D'autant plus que tout dans leur ADN politique respectif les oppose: Manuel Valls, le défenseur de l'ordre républicain, qui porte un discours sécuritaire, face à une Christiane Taubira au discours «droit-de-l'hommiste» et opposée à la prison comme «s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant