Un an après, le succès mitigé des paris en ligne

le
0
Une modification de la loi est possible à l'automne.

Un an après la libéralisation des jeux d'argent sur Internet, ce que certains présentaient comme un jackpot assuré n'est pas le succès attendu.

Alors que la loi avait pour but de lutter contre une offre illégale pléthorique, l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a accordé 49 agréments à 35 opérateurs (25 en poker, 16 en paris sportifs et 8 en paris hippiques), mais certains joueurs - parmi les plus gros - continuent d'aller sur des sites non autorisés. «Un des objectifs majeurs, qui était de faire en sorte que les Français jouent tous sur des sites agréés par l'Arjel, n'a pas été atteint», affirme Nicolas Béraud, président de Betclic Everest Group et de l'Association française du jeu en ligne (Afjel), qui dresse un bilan mitigé de l'ouverture. Depuis juin 2010, les Français ont misé 1,5 milliard d'euros en paris sportifs et hippiques, selon l'Arjel. En poker, les mises dépassent 6 milliards d'euros, auxquels s'ajoutent 800 millions de dr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant