Un an après le retour de Poutine, l'opposition manifeste à Moscou

le
0
L'opposition russe s'est rassemblée lundi à Moscou, place Bolotnaya, pour demander la libération des personnes détenues depuis près d'un an, après des manifestations qui avaient dégénéré.

Il y a un an, Denis Lutskevich, brillant sergent de l'infanterie de marine de la flotte de Baltique et étudiant en marketing prenait le chemin de la place Bolotnaya, lieu de ralliement du mouvement d'opposition à Vladimir Poutine. Aujourd'hui, le jeune homme entame son onzième mois de détention préventive, soupçonné de «participation à des troubles massifs». «Quand il est rentré, son dos était strié de longs hématomes causés par les coups de matraque des OMON (la police anti-émeute, ndlr). Il n'a pas voulu porter plainte. Un mois après, la police a fait irruption chez nous, à l'aube, pour lui passer les menottes. Ils l'accusent d'avoir agressé un policier», raconte la mère de Denis, Stella Anton, encore abasourdie. «Je ne reconnais plus la Russie. En un an, tout ce en quoi je...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant