Un Américain gagne le marathon de Boston un an après les attentats

le
0
BOSTON, UN AN APRÈS
BOSTON, UN AN APRÈS

BOSTON (Reuters) - L'Américain Meb Keflezighi a remporté lundi le marathon de Boston sous les acclamations des spectateurs scandant "USA! USA!" un an après le double attentat ayant endeuillé la course, avec trois morts et 264 blessés.

Né en Erythrée mais naturalisé Américain, Meb Keflezighi s'est détaché peu après la mi-course et a résisté au retour du Kenyan Wilson Chebet pour s'imposer en deux heures, huit minutes et 37 secondes.

Aucun Américain ne s'était imposé chez les hommes dans le marathon de Boston depuis 1985.

"C'est probablement la victoire la plus significative pour un Américain, tout simplement en raison de ce qui s'est passé ici l'année dernière", a réagi le vainqueur. "Jusqu'à maintenant, je dirais que ma carrière était accomplie à 99,9%. Aujourd'hui, je dirais qu'elle est accomplie à 110%."

Chez les femmes, la victoire est revenue pour la seconde année consécutive à la Kenyane Rita Jeptoo, en deux heures 18 minutes et 57 secondes.

Après avoir imposé un rythme élevé en début de course, l'Américaine Shalane Flanagan a fini septième après avoir décidé de participer à la course dès après les attentats de l'an dernier.

"Je voulais simplement envoyer comme message que je n'avais pas peur de revenir ici et que je n'avais pas peur de participer aujourd'hui", a-t-elle dit, en promettant de revenir l'année prochaine.

(Scott Malone, Svea Herbst-Bayliss et Richard Valdmanis; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant