Un Américain et un Australien enlevés à Kaboul

le
0
    KABOUL, 8 août (Reuters) - Un Américain et un Australien ont 
été enlevés par des hommes armés à Kaboul, a annoncé lundi un 
responsable du ministère de l'Intérieur afghan, précisant que 
des opérations de recherche étaient en cours. 
    Les deux ressortissants étrangers, affiliés à l'université 
de Kaboul, ont été kidnappés par quatre ou cinq hommes armés 
dans la soirée de dimanche, a précisé le responsable. Aucune 
revendication n'a été diffusée. 
    Dans un communiqué, le département d'Etat américain a dit 
être informé du fait qu'un Américain avait été enlevé, ajoutant 
n'avoir aucune autre information à communiquer. L'ambassade 
d'Australie à Kaboul a confirmé le kidnapping d'un ressortissant 
australien mais n'a pas voulu donner plus de précisions pour des 
raisons de sécurité. 
    "Nous continuons à conseiller aux Australiens de ne pas 
voyager en Afghanistan à cause de la situation sécuritaire 
extrêmement dangereuse, dont la menace sérieuse de kidnapping", 
a indiqué dans un communiqué le ministère des Affaires 
étrangères et du Commerce australien. 
    Le kidnapping est un problème majeur en Afghanistan et 
touche en priorité les Afghans mais plusieurs étrangers ont été 
enlevés ces dernières années. 
    Une Néerlandaise et une Allemande ont été retenues puis 
libérées en bonne santé l'année dernière. La police a déclaré 
que leur enlèvement avait été motivé par l'argent. 
     
 
 (Hamid Shalizi avec Tom Westbrook à Sidney et Lesley Wroughton 
à Washington, Laura Martin pour le service français, édité par 
Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant