Un ambulancier sauvé par le malade qu'il conduisait à l'hôpital

le
0
Christian, 60 ans, a très vite compris que l'homme qui le transportait vers l'hôpital souffrait d'une crise cardiaque. Malgré son cancer très avancé, il a réussi à prendre le volant.

Une histoire digne d'un film américain. Et pourtant, ce scénario n'appartient pas à la fiction. Jeudi dernier, Christian Nayet, 60 ans, avait rendez-vous à l'hôpital pour passer un scanner, afin de vérifier l'évolution de son cancer de l'estomac. Il s'y rend en ambulance, qui le conduit de la maison de ses parents à Berck, où il loge lorsqu'il n'est pas chez lui, en Angleterre, à l'hôpital Huriez de Lille.

Il monte dans l'ambulance. Tout se passe bien pendant la première heure de route. Mais, sur la route, les deux hommes ont une mauvaise surprise. Jean-François Pina, l'ambulancier, est pris de fourmis dans les doigts: «Je lui ai demandé si ça montait dans les bras», a expliqué Christian Nayet à la Voix du Nord, qui a révélé cette histoire. J'ai pensé à une crise cardiaque....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant