Un ambassadeur américain d'origine chinoise à Pékin

le
0
Gary Locke, dont la nomination vient d'être confirmée par le Congrès, arrive dans un climat de fortes tensions.

ASIE Il est des avantages à double tranchant. Américain d'origine chinoise, Gary Locke peut autant se réjouir de son profil biculturel que s'en méfier. Le nouvel ambassadeur des États-Unis en Chine vient d'être confirmé par le Sénat américain à son poste. Cette nomination annoncée en mars a été plutôt bien accueillie des deux côtés du Pacifique. L'ancien secrétaire au Commerce de Barack Obama compte jouer de ses origines pour établir de bonnes relations avec Pékin. «Petit-fils de migrant venu vivre le rêve américain, Gary est la personne qu'il faut pour poursuivre la coopération sino-américaine», avait estimé, de son côté, le président américain début mars.

Gary Locke, qui à 61 ans succède à Jon Huntsman, parti de Pékin en avril pour se consacrer à son éventuelle candidature à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, n'aura pourtant pas la tâche facile. Il arrive à un moment de tension entre les deux premières puissances mond

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant