Un Allemand licencié pour avoir épousé une Chinoise

le
0
La peur de l'espionnage a poussé une entreprise outre-Rhin à la faute.

À Berlin

Épouse ou espionne? Dans le doute, une entreprise du nord de l'Allemagne a préféré licencier son employé. Quitte à bafouer le droit du travail.

Maike Blase, 47 ans, avait été embauché en CDD comme ingénieur dans l'entreprise Autoflug en 2006. Pour les besoins de sa tâche, ce cadre est appelé à se rendre régulièrement en Asie. Au cours d'une mission en Chine, il fait la connaissance d'Aiwu, 40 ans, traductrice pour la chambre de commerce germano-chinoise. À Shanghaï, la romance se noue.

À chacun de ses déplacements en Chine, qu'ils soient professionnels ou personnels, Maike tient son entreprise informée. Quelques collègues de travail sont même invités au mariage, célébré dans le delta du Yang Tsé Kiang.

La nouvelle épouse obtient rapidement des papiers lui permettant de venir s'installer en Allemagne et l'heureux mari est définitivement embauché en mars 2009. Mais, trois mois plus tard, douche froide: il reçoit une lettre de licenciement par l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant