Un algorithme contre les ghettos scolaires

le
0
Un algorithme d'affectation par le Net sera mis en place dans les collèges dès la rentrée 2017.
Un algorithme d'affectation par le Net sera mis en place dans les collèges dès la rentrée 2017.

Un algorithme peut-il favoriser la mixité sociale dans les collèges ? C'est du moins l'idée du rectorat de Paris, qui envisage de mettre en place un Affelnet sixième, un algorithme d'« affectation par le Net » d'ores et déjà utilisé pour l'entrée en seconde, révèle Le Monde. L'objectif vise à répartir aléatoirement les élèves dans les différents collèges de leur secteur et d'en finir avec la répartition par origine sociale. La mesure sera instaurée dès la rentrée 2017, en même temps que des « secteurs multicollèges », apprend-on dans le journal du soir.

Selon le recteur de Paris, François Weil, ce nouveau logiciel ne sera pas « une simple déclinaison d'Affelnet seconde, car il n'est pas envisageable d'appliquer les mêmes principes à des élèves de sixième, ne serait-ce que dans la prise en compte des temps de transport ». Une façon de faire taire les possibles détracteurs qui évoqueraient les dysfonctionnements du logiciel mis en place dans les lycées, notamment dans le lycée Turgot. L'équipe enseignante de cet établissement situé dans l'Est parisien avait annoncé, cet été, l'affectation de 83 % d'élèves boursiers - à la suite de la procédure Affelnet.

Coup de colère de Thomas Piketty

La question de la mixité sociale dans les collèges revient sur le devant de la scène, quelques jours seulement après le coup de colère de l'économiste Thomas Piketty dans les colonnes du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant