Un algorithme à la source du krach éclair

le
0
Le 6 mai, la Bourse de New York s'est effondrée brièvement, faisant disparaître près de 1000 milliards de dollars. Les gendarmes américains de la Bourse ont rendu leur rapport sur cet évènement inédit. En cause, les ordinateurs ultra-puissants et ultra-rapides.

Le krach le plus brutal et le plus bref de l'histoire de la Bourse américaine a été déclenché par un algorithme. Telle est la conclusion du rapport des gendarmes américains de la Bourse à propos de l'effondrement soudain et vertigineux des cours à Wall Street, le 6 mai dernier.

Plus précisément, un ordre de vente d'environ 4 milliards de dollars, donné à travers un programme informatique par un courtier, a entraîné une réaction en chaîne à cause de l'utilisation massive de techniques de spéculation «à haute fréquence». Ces programmes informatiques jouent sur des secondes pour gagner des millions.

Journée «turbulente»

Le 6 mai dernier fut «dès le début une journée exceptionnellement turbulente pour les marchés», relatent les auteurs du rapport. En cause, la crise de la dette en zone euro, qui inquiète les investisseurs. A 14h32, un courtier ordonne la vente de 75.000 contrats à terme (aussi appelés «futures»), d'une valeur proche de 4 milliards de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant