Un Algérien tué, un Français blessé par balle au Yémen

le
0

SANAA, 5 novembre (Reuters) - Un ressortissant algérien a été tué par balles et un Français blessé mercredi à un barrage de sécurité tenu par des combattants chiites Houthis dans le sud de Sanaa, la capitale du Yémen, a-t-on appris de source policière. Les deux hommes, ajoute cette source, ont résisté aux miliciens qui tentaient de les arrêter après avoir constaté leurs nationalités étrangères. L'un d'eux a donné un coup de poignard à un des combattants tenant le barrage de sécurité. Les autres ont alors ouvert le feu sur eux, tuant le ressortissant algérien et blessant le Français. Une autre source policière avait évoqué dans un premier temps une attaque menée par des agresseurs non identifiés. D'après un membre d'un mouvement salafiste qui gère des établissements à Sanaa, les deux ressortissants étrangers ont étudié dans une école salafiste de la province de Saada, dans le nord du pays. L'établissement a fermé l'an dernier à la suite de confrontations armées avec des Houthis. Il a confirmé qu'une bagarre les avait opposés aux combattants tenant un barrage de sécurité mais n'a fait aucune allusion à un coup de couteau. (Mohammed Ghobari; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant