Un Algérien lié à la mort d'Hervé Gourdel arrêté au Maroc

le
0

RABAT, 26 janvier (Reuters) - Les autorités marocaines ont annoncé dimanche soir l'arrestation d'un Algérien soupçonné d'appartenance au groupe islamiste qui a revendiqué l'enlèvement et l'assassinat du guide français Hervé Gourdel en septembre dernier en Kabylie. L'homme a été interpellé dans le nord-est du Maroc, à Beni Drar, près d'Oujda, à quelques kilomètres de la frontière algérienne, précise le ministère marocain de l'Intérieur dans un communiqué. Le suspect, qui transportait des "substances dangereuses", des armes et du matériel de communications, voyageait en compagnie d'un autre individu toujours en fuite. L'enlèvement et la décapitation d'Hervé Gourdel ont été revendiqués par les "Soldats du califat", un groupe djihadiste qui a fait allégeance à l'Etat islamique et dont le chef a été tué lors d'un accrochage avec des soldats des forces spéciales algériennes fin décembre près de Boumerdès. (voir ID:nL6N0U716G ) Le corps du guide français, retrouvé mi-janvier, devait être rapatrié en France ce lundi à la mi-journée, a annoncé dimanche le ministère français des Affaires étrangères. (Aziz El Yaakoubi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant