Un alcool frelaté fait 162 morts en Inde

le
0
Le nombre de victimes ne cesse d'augmenter au Bengale occidental. En cause, la consommation d'une boisson de contrebande qui contiendrait un solvant toxique. Douze personnes ont été arrêtées.

Un demi-litre de gnôle indienne pour 8 centimes d'euros. C'est après avoir ingéré cet alcool frelaté que 162 personnes sont décédées au Bengale occidental, dans l'est de l'Inde. Toutes sont mortes empoisonnées et plus d'une centaine est encore hospitalisée, dont plusieurs enfants.

Cet alcool de contrebande, connu sous le nom de «Hooch», aurait été consommé à partir de mardi soir, d'après les autorités locales. Il contiendrait un solvant très toxique, qui pourrait être du méthanol. Utilisé comme carburant, ce dernier peut entraîner la cécité et, à forte dose, la mort. «Du méthanol a été retrouvé dans l'estomac d'au moins vingt victimes. Il se peut que ce ne soit pas la seule raison de la mort. Nous enquêtons», a commenté auprès de l'Agence France-Presse Chiranjib Murmu, le responsable de Diamond Harbour, l'un des trois hôpitaux de la région complètement débordés.

Car, depuis mercredi, les centres hospitaliers, dotés de moyens dérisoires, sont pris

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant