Un agriculteur accuse EDF d'infecter ses vaches laitières

le
0
Un agriculteur du Calvados réclame 361.000 euros de dédommagement à RTE, filiale d'EDF, pour les dommages que causerait la ligne à très haute tension qui passe au-dessus de son cheptel de vaches laitières.

Installés à Planquery, dans le Bessin (Calvados), Gilles Hébert et son épouse connaissent une surmortalité de leurs veaux et des infections des mamelles de leurs vaches plus fréquentes que dans les autres exploitations de même type. Selon eux, la cause de ces dommages résiderait dans le pylône d'une ligne à très haute tension installé par RTE, fililale d'EDF, dans leurs champs, dans les années 1980.

À l'issue de l'audience du 21 mars, le juge de l'expropriation du tribunal de grande instance de Caen, Éric Le Bourvelec, avait mis sa décision en délibéré au 25 avril. Prorogée, la décision était attendue pour le mercredi 9 mai. La justice a finalement annoncé qu'elle repoussait à nouveau, au 6 juin, le rendu de la décision.

Une installation électrique peu fiable

Pour RTE, les difficultés de M. Hébert résulteraient de «la situation électrique de la ferme». Maître Frédéric Scanvic, qui représente la filiale d'EDF, affirmait lors de l'audience du 21 mars que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant