Un agent estonien enlevé à la frontière russe

le
1

(Actualisé avec déclaration russe) TALLIN, 5 septembre (Reuters) - Un membre des services de sécurité estoniens a été enlevé vendredi au cours d'une opération contre les passages clandestins de la frontière avec la Russie et emmené côté russe sous la menace d'une arme, rapporte son état-major. La Russie a pour sa part assuré que cet agent avait été arrêté sur son propre territoire et qu'il était considéré comme un espion. Tallin a pris contact avec Moscou pour obtenir des éclaircissements, a annoncé le ministre estonien des Affaires étrangères, Urmas Paet. "Il a été capturé sous la menace d'une arme. Il accomplissait son devoir consistant à empêcher les activités criminelles transfrontalières", disent les services de sécurité intérieurs dans un communiqué. Côté russe, les services fédéraux de sécurité (FSB) ont annoncé qu'un agent estonien s'appelant Eston Kohver avait été arrêté en territoire russe et qu'une enquête avait été ouverte à son sujet. "Un pistolet Taurus avec des munitions, 5.000 euros en liquide, du matériel d'écoute clandestine et des documents qui apportent la preuve d'une mission de renseignement ont été saisis sur l'intrus", écrit le FSB dans un communiqué. Les services de sécurité estoniens ont confirmé dans les médias locaux l'identité de l'agent disparu. L'Estonie, ancien membre du bloc soviétique où Barack Obama a fait escale mercredi, entretient des relations tendues avec la Russie et l'annexion en mars de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou n'a fait qu'exacerber ces tensions. Un quart de la population estonienne est de souche russe. Plusieurs incidents liés à divers trafics se sont produits ces dernières années à la frontière russo-estonienne. (David Mardiste, avec Alexei Anishchuk à Moscou; Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le vendredi 5 sept 2014 à 21:23

    AhAh!