Un afflux de réfugiés syriens inédit depuis le génocide rwandais

le
2
LE NIVEAU DE RÉFUGIÉS SYRIENS JAMAIS VU DEPUIS LE GÉNOCIDE RWANDAIS
LE NIVEAU DE RÉFUGIÉS SYRIENS JAMAIS VU DEPUIS LE GÉNOCIDE RWANDAIS

NATIONS UNIES (Reuters) - Le nombre de personnes fuyant la guerre civile en Syrie s'est accru pour atteindre une moyenne de 6.000 réfugiés par jour en 2013, soit un niveau jamais vu depuis le génocide commis au Rwanda en 1994.

Selon le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, deux-tiers des 1,8 million de réfugiés recensés par l'Onu au Liban, en Turquie, en Jordanie, en Irak, en Egypte et ailleurs, ont fui la Syrie cette année.

"Nous n'avions pas vu un afflux de réfugiés augmenter à un rythme aussi effrayant depuis le génocide au Rwanda il y a près de 20 ans", a-t-il déclaré lors d'une séance d'information consacrée à la Syrie devant le Conseil de sécurité de l'Onu.

Le conflits rwandais entre les Tutsis et les Hutus avait fait quelque 800.000 morts et des milliers de réfugiés.

Le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les droits de l'homme, Ivan Simonovic, a indiqué qu'entre mars 2011 et avril 2013, près de 93.000 personnes ont été tuées en Syrie dont plus de 6.500 enfants.

Valerie Amos, coordinatrice de l'aide d'urgence à l'Onu, a estimé que le monde assistait "non seulement à la destruction d'un pays mais aussi à celle d'un peuple".

"Les conséquences sécuritaires, économiques, politiques, sociales, humanitaires et de développement de cette crise sont extrêmement graves et son impact humain impossible à mesurer en terme de traumatisme à long terme et de conséquences émotionnelles sur cette génération de Syriens et sur les suivantes", a-t-elle dit.

Valerie Amos a précisé que 6,8 millions de Syriens ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont 4,2 millions qui ont été déplacés sur le territoire syrien. La moitié de ces personnes sont des enfants.

Une évaluation du Programme alimentaire mondial indique que quatre millions de personnes ne peuvent plus subvenir à leurs besoins alimentaires de base.

On compte plus de 600.000 réfugiés au Liban, 160.000 en Irak, 90.000 en Egypte et un million en Turquie et Jordanie, a dit Gutteres.

Michelle Nichols; Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mercredi 17 juil 2013 à 00:32

    ça leur écorcherait la bouche de dire que le seul moment de Liberté c'était le protectorat Français? Qui s'en souvient? Pas les vestales de la repentance élus par la multitude consumériste

  • nayara10 le mardi 16 juil 2013 à 23:37

    On peut en accueuillir au moins 500.000 en FRANCE ???..Avecou sans papier$