Un aéroport chinois fermé après un incendie à bord d'un avion

le
0

PEKIN, 29 juillet (Reuters) - Les autorités chinoises ont fermé mercredi l'aéroport régional de Taizhou à la suite d'un départ de feu d'origine criminelle à bord d'un avion qui a blessé deux passagers, rapporte la presse chinoise mercredi. Selon le récit d'un témoin à la télévision officielle CCTV, un homme a mis le feu à un rideau et à des journaux en première classe d'un avion de la compagnie Shenzhen Airlines qui assurait la liaison entre Taizhou, sur la côte, et Canton. Le suspect est monté à bord avec un couteau, un briquet et de l'essence, malgré l'interdiction de transporter ce genre de matériel, rapporte l'agence officielle Chine nouvelle, sur la base de divers témoignages. L'homme a pu être maîtrisé par les passagers et l'équipage alors qu'il tentait de mettre le feu au moment de l'atterrissage. L'affaire s'est produite dimanche matin et l'aéroport a été fermé mercredi par l'administration de l'aviation civile qui met en avant des "risques graves pour la sécurité". Deux responsables de l'aviation à Taizhou ont été limogés; la fermeture de l'aéroport est temporaire, indique Chine nouvelle sans autre précision. Après une série de perturbations de vols par des passagers, une liste noire de personnes indésirables a été mise en place par le gouvernement chinois. Dans certains cas, des passagers mis en colère par les retards s'en sont pris à des membres du personnel de bord. (Megha Rajagopalan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant