Un adolescent arrêté en Turquie après avoir insulté Erdogan-agence

le
0

ISTANBUL, 25 décembre (Reuters) - Les forces de police turques ont arrêté, dans la ville de Konya, un lycéen de 16 ans accusé d'avoir insulté le président Recep Tayyip Erdogan, rapporte jeudi l'agence de presse Dogan. Le jeune homme avait soutenu la laïcité et les principes défendus par Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République de Turquie, dans un discours tenu lors d'une cérémonie de commémoration en l'honneur d'un soldat turc tué par des islamistes dans les années 1920, peut-on voir dans une vidéo de l'agence Dogan. On y entend le lycéen critiquer vertement le Parti pour la justice et le développement (AKP) ainsi que le président lui-même, notamment par des allégations de corruption, et la foule l'entourant scander : "La corruption est partout". Le jeune homme, qui est en détention, a plaidé non coupable, rapporte l'agence Dogan. Le code pénal turc interdit d'insulter le président. L'arrestation du lycéen a entraîné une vague de critiques de la part des opposants au président Erdogan. "Un environnement de peur, d'oppression et menaçant" est en train d'être créé par la présidence, a écrit sur Twitter Atilla Kart, membre du CHP (Parti républicain du peuple, laïque), principal parti d'opposition. (Humeyra Pamuk; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant