Un accord sur une taxe financière possible début 2015-Sapin

le
4

BRUXELLES, 9 décembre (Reuters) - Les 11 pays européens désireux de créer une taxe sur les transactions financières (TTF) restent déterminés à parvenir à un accord préliminaire au début de l'année 2015, a déclaré mardi le ministre français des Finances, Michel Sapin. Ces 11 pays, dont la France, ne devraient pas parvenir à un accord sur cette TTF d'ici la fin de cette année, comme ils le souhaitaient initialement. "Nous restons collectivement déterminés à travailler avec acharnement pour trouver des solutions concrètes en vue d'effectuer un premier pas vers une TTF, même si ce ne sera probablement pas avant la fin de cette année mais au début de l'année prochaine", a dit Michel Sapin à ses pairs, en anglais, lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles. La taxe vise à faire supporter en partie aux banques le coût des réparations des dommages causés par les crises bancaire et de la dette en Europe. Elle est inspirée de la "taxe Tobin", un projet conçu par le prix Nobel d'Economie James Tobin en 1972 et qui avait pour but de mettre à contribution les spéculateurs sur le marché des changes. Porté par la France et l'Allemagne, le projet se heurte entre autres à l'opposition de la Grande-Bretagne, qui craint de voir sa prépondérance financière remise en cause et qui fait valoir qu'une taxe de ce type existe déjà sur son territoire. Même si l'initiative est parvenue à rassembler suffisamment de soutien en Europe en octobre 2012, les divergences sur la méthode de collecte de la taxe et sur l'extension de son assiette aux produits dérivés ont abouti à repousser de 2014 à 2016 son instauration, un nouveau calendrier qui semble désormais lui-même remis en cause. (Robin Emmott; Wilfrid Exbrayat et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guymar le jeudi 11 déc 2014 à 12:11

    Une mascarade tout ça!

  • M1310580 le mardi 9 déc 2014 à 13:08

    de toute façon quand une taxe est créée elle a vocation à s'amplifier avec un taux sans cesse en progression pour faire avaler la pilule, c'est ce qui se passera à terme !

  • dotcom1 le mardi 9 déc 2014 à 12:46

    Elle existe déjà depuis 2 ans

  • nanard83 le mardi 9 déc 2014 à 12:39

    Là , Sapino se fiche de nous Cette taxe ( 0,2% à l'achat de certaines valeurs mobilières ) est appliquée par les banques françaises depuis 2012 Si l'Europe décide ( ce qui m'étonnerait ) d'appliquer une taxe de 0,1% par ex ,les banques rendront-elles le trop perçu illégalement depuis 2012 ???Rappelons que les instiutionnels en sont exonérés !!!!