Un accord sur la Libye possible dès cette semaine selon l'Onu

le
0

BRUXELLES, 23 mars (Reuters) - Un accord sur la formation d'un gouvernement d'union nationale en Libye pourrait être conclu dès cette semaine, a déclaré lundi l'émissaire de l'Onu Bernardino Leon. Les discussions entre le gouvernement reconnu par la communauté internationale et les milices qui contestent sa légitimité devaient s'achever dimanche à Skhirat, au Maroc. Elles ont été prolongées de deux jours malgré l'offensive de l'armée en direction de la capitale, tombée en août aux mains des islamistes de l'Aube libyenne. "Il y a une chance que nous puissions progresser et obtenir cette semaine les premiers noms d'un gouvernement d'union. Ce sera une discussion difficile", a déclaré le diplomate espagnol, qui se trouvait à Bruxelles pour une réunion des maires de Libye. Pour Federica Mogherini, porte-parole de la diplomatie européenne, le pays est aujourd'hui à un tournant de son histoire. "Nous devons assurer un avenir à la Libye", a-t-elle déclaré à la presse. Interrogé par Reuters, Bernardino Leon a précisé que le premier objectif des discussions de Skhirat était de parvenir à un consensus sur les noms du futur Premier ministre et de ses deux adjoints. "Il s'agit d'une proposition, pas d'une décision. Cette proposition doit être débattue par les Libyens et ils doivent ensuite dire si ces trois noms sont acceptables", a-t-il expliqué. Il s'agira ensuite d'achever la formation du gouvernement, ce qui pourrait prendre quelques semaines, puis d'obtenir un cessez-le-feu et l'application de mesures de sécurité telles que le contrôle des armes et le retrait des milices, a poursuivi l'émissaire, ajoutant qu'un soutien international serait nécessaire. "Nous devons aussi soutenir la Libye dans la constitution de son armée, dans la formation de ses forces, dans le contrôle des frontières. La communauté internationale, et l'Union européenne en particulier, peuvent donc faire beaucoup de choses", a-t-il ajouté. (Adrian Croft avec Ulf Laessing au Caire, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant