Un accord sur la dette américaine devient urgent

le
0
Le Trésor est menacé de défaut de paiement. Obama semble prêt à des concessions aux républicains? au risque de perdre le soutien de son camp.

Barack Obama a choisi la voie la plus ambitieuse et la plus difficile pour éviter que le Trésor américain tombe en défaut de paiement dès le 2 août. Si cette approche n'aboutit pas, il devra rapidement se contenter d'une alternative a minima, pour obtenir un vote du Congrès relevant le plafond de la dette publique d'ici onze jours. Mais même cette seconde option est incertaine, car la majorité républicaine de la Chambre des représentants exige des réductions substantielles de dépenses sans aucune hausse d'impôts.

En dépit de la colère des élus de son propre parti, qui redoutent des réductions de dépenses sociales sans hausses de taxes en parallèle, le président travaillait toujours vendredi à un vaste compromis avec John Boehner, président républicain de la Chambre des représentants. «J'ai accepté de couper des crédits dans des programmes qui me sont chers mais c'est nécessaire parce que nous n'avons plus les ressources», a admis Barack Obama. «Mais av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant