Un accord international en faveur des requins

le
0
Les 178 pays membres de la Convention internationale sur les espèces menacées ont proposé un statut protecteur pour quatre espèces de requins, pêchés en grand nombre pour leurs ailerons.

«C'est une belle victoire pour la protection des requins. On revient de loin» se félicite François Sarano, docteur en océanologie et président de l'association Longitude 181. La communauté internationale représentée à Bangkok par 178 pays membres de la convention sur le commerce internationale des espèces menacées (Cites) vient en effet de proposer un statut protecteur pour quatre requins: le requin océanique à pointe blanche (ou requin longimane) et trois espèces de requins-marteaux (halicorne, grand et lisse).

«Nous sommes ravis que la tendance soit désormais à la conservation des requins et que les gouvernements écoutent enfin la science et agissent dans l'intérêt de la protection des espèces», explique Elizabeth Wilson, la responsable de la campagne en faveur des req...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant