Un accord devra être conforme au programme de Syriza - ministre grec

le , mis à jour à 09:23
0

ATHENES, 22 juin (Reuters) - Tout accord que pourrait conclure la Grèce avec ses créanciers pour éviter un défaut de paiement devra être largement conforme aux engagements pris par le parti de la gauche radicale Syriza devant les électeurs grecs, a déclaré lundi matin le vice-ministre grec du Travail. "Pour qu'il y ait un accord, il faudra qu'il soit conforme au programme électoral de Syriza", a dit Dimitris Stratoulis, qui s'exprimait sur la chaîne de télévision Antenna, ajoutant qu'un éventuel accord devrait aussi inclure une restructuration de la dette publique grecque. La Grèce, a-t-il dit, refusera de baisser le montant des pensions de retraite et des salaires. Quant aux départs à la retraite anticipés, Stratoulis a souligné qu'il serait possible de mettre en oeuvre une réforme graduelle, mais pas une réforme immédiate. Il s'exprimait au matin d'une journée qui pourrait être décisive en vue d'éviter un défaut de paiement aux conséquences imprévisibles. La Grèce doit rembourser au 30 juin au FMI 1,6 milliard d'euros qu'elle dit ne pas avoir. Les nouvelles propositions transmises par Athènes au cours du week-end ont été bien accueillies par la Commission européenne, qui évoque une "bonne base de progrès" en vue du sommet extraordinaire de la zone euro convoqué ce lundi soir à Bruxelles. Le contenu de l'offre d'Athènes sera discutée tout au long de la journée à Bruxelles. (Angeliki Koutantou et Karolina Tagaris; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant