Un accident nucléaire type Fukushima coûterait plus de 400 milliards d'euros à la France

le
0
Le coût d'un accident nucléaire en France équivaudrait au cinquième du PIB annuel français
Le coût d'un accident nucléaire en France équivaudrait au cinquième du PIB annuel français
L'estimation émane de l'IRSN (Institut national de radioprotection et de sûreté nucléaire) et est donc on ne peut plus fiable...

Tandis que le grand débat national sur la transition énergétique (qui, pour rappel, doit déboucher sur une loi de programmation tout à fait fondamentale à l'automne prochain) se poursuit et que la ministre de l'Écologie Delphine Batho a réaffirmé la confiance du gouvernement en l'énergie nucléaire, l'association de protection de l'environnement Greenpeace a fait ses comptes. Selon elle, la France pourrait renoncer à l'atome d'ici 2031 moyennant des investissements dans les technologies propres et les économies d'énergie à hauteur de 286 milliards d'euros. Le maintien du parc nucléaire hexagonal en l'état après la fermeture de l'unité de Fessenheim (Haut-Rhin) reviendrait quant à lui à 372 milliards d'euros.

De son côté, l'IRSN a dans le cadre d'une étude évalué à 430 milliards d'euros le coût d'un accident d'une gravité équivalente à celui de Fukushima (Japon), soit « plus de 20% du PIB annuel français ou plus de dix ans de croissance économique », résument les auteurs, cités par nos confrères du site Internet Actu-environnement.com. « Faute de référence comparable, cela peut être comparé au coût d'une guerre régionale », ajoutent-ils.

Un impact colossal et pluriformes

Les experts ont évalué à 8 milliards d'euros le montant des dommages sur le site. Le coût pour l'image de la Fran
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant