Un accident d'hélico cause la mort de soldats en Libye-Hollande

le
0
    PARIS, 20 juillet (Reuters) - Les trois militaires français 
tués en Libye ont péri dans un "accident d'hélicoptère" alors 
qu'ils étaient en mission de renseignement, a déclaré mercredi 
François Hollande lors d'une visite à un centre d'entraînement 
de la gendarmerie en Dordogne. 
    "La Libye connaît (...) une instabilité dangereuse", a 
déclaré le chef de l'Etat devant des membres de la réserve 
opérationnelle de la gendarmerie en formation au Centre national 
d'entraînement de Saint-Astier.  
    "En ce moment-même, nous menons des opérations périlleuses 
de renseignement", a-t-il ajouté. "Trois de nos soldats, qui 
étaient justement dans ces opérations, viennent de perdre la vie 
dans le cadre d'un accident d'hélicoptère." 
    Des informations publiées par la presse avaient fait état 
d'un hélicoptère abattu dimanche par une milice islamiste près 
de Benghazi et de deux membres des services spéciaux tués. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant