Un abandon des accords de Schengen serait très couteux pour la France

le
0

(AOF) - Une remise en place permanente des contrôles aux frontières internes à l’espace Schengen se traduirait par un coût économique annuel pour la France de 1 à 2 milliards d’euros, à court terme, et de 10 milliards d’euros à plus long terme, selon une étude de France Stratégie. Ce dernier montant représente un demi-point de PIB. La moitié du coût s’explique par une baisse de la fréquentation touristique, 38% par l’impact sur les travailleurs frontaliers via une hausse des temps de transport et le solde par les freins au transport de marchandises.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant