Un A380 fait demi-tour à Singapour après un problème de moteur

le
0

LONDRES/SINGAPOUR (Reuters) - Un Airbus A380 (EADS) de la compagnie Singapore Airlines (SIA) a été contraint de faire demi-tour et de retourner se poser à Singapour en raison d'un problème affectant l'un de ses moteurs.

Le très gros porteur, parti de Singapour peu après minuit heure locale (16h00 GMT lundi) à destination de Francfort, a rebroussé chemin après 2h55 de vol et a atterri sans incident, a déclaré une porte-parole de SIA.

Le personnel de bord a fait état d'une variation de la puissance de l'un de ses quatre moteurs. Ce dernier fera l'objet d'une inspection en collaboration avec son constructeur britannique Rolls-Royce, a précisé SIA.

SIA est l'un des plus gros utilisateurs de l'Airbus A380, avec 16 appareils en service. Trois autres A380 doivent lui être livrés dans l'année.

L'A380 a enregistré un certain nombre de problèmes techniques, notamment des micro-fissures sur les ailes de certains appareils.

Au début du mois, un dirigeant d'Airbus avait dit au magazine allemand Der Spiegel qu'il faudrait des années à l'avionneur pour surmonter les problèmes liés à ces micro-fissures, alors que les autorités européennes ont ordonné l'inspection de l'ensemble de la flotte des A380 pour évaluer l'ampleur du problème.

Fin 2010, l'un des moteurs d'un A380 de la compagnie Qantas Airways avait explosé en plein vol au-dessus de l'Indonésie, contraignant le pilote à atterrir d'urgence à Singapour. L'incident avait poussé le transporteur australien à maintenir au sol pendant près d'un mois l'ensemble de ses A380.

A 13h15, l'action EADS gagnait 0,36% à 30,965 euros, en phase avec le marché. A Londres, le titre Rolls-Royce cédait 0,3%.

Rhys Jones, Kevin Lim et Harry Suhartono, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant