Un A380 de Lufthansa frôlé par un drone à l'approche de Los Angeles

le
1
    LOS ANGELES, 19 mars (Reuters) - Un Airbus A380 de la 
compagnie allemande Lufthansa  LHAG.DE  a failli vendredi être 
percuté par un drone durant son approche de l'aéroport de Los 
Angeles, a rapporté l'autorité fédérale de l'aviation (FAA) aux 
Etats-Unis, s'appuyant sur le témoignage du commandant de bord. 
    Le drone est passé à une soixantaine de mètres du très gros 
porteur, à une altitude de 5.000 pieds (152 mètres) à un peu 
plus de 20 km à l'est de l'aéroport. 
    Le pilote de l'A380 n'a entrepris aucune manoeuvre 
d'évitement et l'avion a pu se poser sans encombre quelques 
minutes plus tard. 
    La FAA a immédiatement alerté la police de Los Angeles, a 
dit un porte-parole de cette dernière. 
    Cet incident rappelle celui survenu le 19 février en France 
lorsqu'un Airbus A320 d'Air France  AIRF.PA  assurant la liaison 
entre Barcelone et Paris Charles de Gaulle a évité de justesse 
une collision avec un drone qui volait à haute altitude durant 
sa phase d'approche de l'aéroport parisien.   
    Les règles fédérales de l'aviation aux Etats-Unis 
interdisent aux drones et aux avions de modélisme de voler à une 
altitude supérieure à 400 pieds (122 mètres) et à moins de cinq 
miles (huit kilomètres) d'un aéroport si la personne qui les 
manipule n'a pas contacté au préalable les contrôleurs aériens 
ou les autorités aéroportuaires. 
    La FAA a reçu 42 signalements de drones volant de manière 
dangereuse près de l'aéoport de Los Angeles, le deuxième des 
Etats-Unis par le trafic, depuis 2014, selon des données 
publiées à l'automne dernier par le Los Angeles Times. 
 
 (Steve Gorman; Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • semis il y a 9 mois

    5000 pieds, pour moi cela fait 1500 m et non pas 150 m...