Umtiti contre gros minets

le
0
Umtiti contre gros minets
Umtiti contre gros minets

Mapourquoi ? Encore une fois, Samuel Umtiti a dû se coltiner un partenaire pas au niveau en défense centrale. Et encore une fois, ses seuls efforts n'ont pas suffi. Les gros minets russes, bien emmenés par Hulk, l'avaient bien compris.

Zénith Saint-Petersbourg


Kerzhakov (6) : Il avait une mission ce soir : allonger au maximum pour trouver Dzyuba de la tête. Il a rajouté une horizontale splendide à son œuvre. Encore un mec qui fait du zèle.

Criscito (6) : Bien aidé par la mobylette Shatov devant lui, Domenico n'a pas été trop inquiété par Rafael et Jallet en première mi-temps. Plus en danger après la pause, il a compensé par une envie énorme et quelques tacles bien placés. Juste un peu trop loin sur le seul centre réussi par le divin chauve de l'OL.

Garay (6) : Pris une fois par Lacazette, Ezequiel aura su imposer son physique pour contenir les autres velléités de retour de l'OL. Loin d'être une performance monstrueuse donc.

Lombaerts (6) : N'aura pas besoin de massage ce soir.

Anyukov (6,5) : Une gueule à figurer dans un Zap Spion consacré aux Russes morts saouls qui s'écroulent en pleine rue, l'activité d'un soiffard à la recherche d'un dernier verre à 2h du matin.

Witsel (6) : Parfois raide, Axel a toutefois su percer les lignes à coup de grandes enjambées. Mais sensualité.

Javi Garcia (5) : Des p'tits coups, des p'tits coups, toujours des p'tits coups. Mais des coups d'seconde classe. Remplacé par Neto (non noté), pas clair.

Shatov (7) : Aussi excité que Mathieu Valbuena plongé dans la Playboy Mansion, Oleg a déroulé du kilomètre, tout en accélération, justesse technique et endurance. Dieu qu'il était bon !

Danny (7) : Equipier modèle à l'image de cet extérieur du pied splendide, arme fatale sur son but, le classieux Portugais avait enfilé les gants pour mieux manipuler le milieu lyonnais. Danny Glover.

Hulk (7,5) : Visiblement vexé de s'être fait rattraper par Jérémy Morel en première mi-temps, Hulk a fait quelques pompes à la pause. Résultat, le Brésilien a ensuite massacré la concurrence avant d'envoyer une chiche dont il a le secret. Fallait pas l'énerver Jérém'.

Dzyuba (6) : Issu d'une fusion génétique entre une corne de mammouth et un poil de phoque afghan, Dzyuba aurait dû rester un phénomène de foire ou un objet d'étude…





















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant