UMP : Thierry Mariani critique la direction collégiale

le
0
Le député de la 11e circonsription des Français de l'étranger déplore que ni sa motion, ni celle de la Droite forte n'ont été prises en compte dans les nouveaux équilibres du parti.

La direction collégiale de l'UMP est faite, mais Thierry Mariani déplore que les porteurs des motions ne soient pas représentés. Le député UMP des Français de l'étranger emmenait la motion Droite populaire qui a recueilli 11 % des suffrages le 18 novembre. Il constate que ni sa liste, ni celle de la Droite forte, créée par Geoffroy Didier et Guillaume Peltier, n'ont été prises en compte dans les nouveaux équilibres du parti. «Si on ne tenait pas compte du vote des motions dans les instances du parti, même provisoires, ce serait une grande déception, confie-t-il au Figaro, cela voudrait dire que le débat interne dans le parti était un attrape-gogos, malgré les promesses de Jean-François Copé» qu'il soutenait pour la présidence de l'UMP.

Thierry Mariani estime que les mo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant