UMP : si l'élection de Fillon "n'avait pas été volée, nous n'en serions pas là"

le
5
Éric Ciotti et François Fillon en 2013.
Éric Ciotti et François Fillon en 2013.

C'est une interview détonante qu'a donnée Éric Ciotti, député UMP et président du conseil général des Alpes-Maritimes, au quotidien Nice-Matin. Interrogé sur sa préférence entre François Fillon et Nicolas Sarkozy s'ils étaient tous les deux candidats à la primaire UMP pour l'élection présidentielle de 2017, Éric Ciotti répond sans hésitation : François Fillon. Il faut dire que le député soutient l'ex-Premier ministre depuis la course à la présidence de l'automne 2012.Mais Éric Ciotti va plus loin : "Je suis fier d'avoir soutenu François Fillon en 2012", affirme-t-il dans les colonnes du quotidien. "Si son élection n'avait pas été volée, nous n'en serions pas là", poursuit-il, faisant référence à la cascade de révélations qui touche le parti."Couper les branches pourries""Nous traversons une période de tempête, mais notre devoir, c'est de sauver l'UMP, de couper les branches pourries, d'assainir la situation et d'assurer un redressement budgétaire. C'est l'urgence pour interrompre l'incendie", lance encore Éric Ciotti, que François Fillon a qualifié jeudi dernier lors d'un déplacement à Cannes de "bras droit pour battre la gauche".Toujours dans Nice-Matin, le député étrille Jean-François Copé, dénonçant un "système Copé d'une opacité totale". "Aujourd'hui, c'est à la justice de qualifier pénalement ces agissements", estime-t-il encore.Une ode à Fillon"Ce qui me plaît chez François Fillon,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le lundi 14 juil 2014 à 09:54

    Couper les branches pourries""il y a plus d'arbre alors !!

  • j.delan le samedi 12 juil 2014 à 19:47

    La plupart des "turpitudes" connues à ce jour étaient antérieures à cette élection : Mr Ciotti n'est qu'un lèche-botte pas très habile.

  • jfvl le samedi 12 juil 2014 à 19:03

    Il voulait dire si Fillon n'avait pas été un mauvais perdant! Car il semble me souvenir que des deux côtés ils avaient triché ... Peut-être les uns plus intelligemment que les autres !

  • frk987 le samedi 12 juil 2014 à 18:32

    Il y a des situations où s'abstenir de se présenter est plus rentable que l'inverse. Ne citons comme exemple que les socialos qui se sont engouffrés sur le pouvoir, certes ils ne connaissaient pas la crise (mdr), mais leur choix d'avoir été élu fera que le socialisme va entrer au musée de l'Histoire comme le PCF. Donc Fillon a fait une bonne affaire.

  • opelin le samedi 12 juil 2014 à 18:19

    Erreur, c'est F.illon qui serait actuellement dans la tourmente. C.oppé a hérité d'une partie des problèmes que F.illon aurait également hérité.Il vaut mieux voir ça comme une chance pour F.illon.