UMP : Rachida Dati accuse Geoffroy Didier de "racisme"

le
1
Rachida Dati.
Rachida Dati.

L'ambiance promet d'être houleuse dans les couloirs de l'UMP. A l'origine , Élisabeth Chavelet - chef du service politique à Paris Match - rapporte dans le livre Rachida Dati ne meurt jamais une phrase qu'aurait prononcée le secrétaire général adjoint de l'UMP, Geoffroy Didier, également chef de file de la Droite forte : "Cette jeune fille aurait dû voler des mobylettes dans la banlieue de Chalon (NDLR : sa ville d'origine)." Interrogée mardi à ce propos dans l'émission Politique Matin sur LCP, Rachida Dati a vivement réagi en déclarant que "ce qu'a dit Geoffroy Didier, c'est du racisme, c'est une infraction pénale".

Et en profite au passage pour régler ses comptes : "Geoffroy Didier, vous savez qui l'a créé ? C'est Brice Hortefeux. Donc ces réflexions ne m'étonnent pas, il a eu plusieurs dérapages". Une allusion à la "plaisanterie" de l'ex-ministre de l'Identité nationale sur "les Auvergnats", pour lequel il avait été condamné en première instance pour injure publique avant d'être relaxé en appel.

"C'est du racisme, c'est une infraction pénale"

"Et ces réflexions qui ne sont pas des réflexions ne me font pas rire", ajoute l'ancienne garde des Sceaux, qui n'a pas conservé de bonnes relations, c'est un euphémisme, avec l'ancien ministre de l'Intérieur. "Dès lors qu'on laisse faire, ça veut dire qu'on banalise. La banalisation ne vient pas des Français, elle vient de cette élite politique qui ne supporte...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aminet le mercredi 4 déc 2013 à 18:32

    Mince alors, dire qu'on a failli rater ce sketch ! Et pour une fois le spectacle est gratuit. MDR !