UMP : pourquoi la primaire parisienne est contestée

le
1
Trois candidats concurrents de Nathalie Kosciusko-Morizet critiquent l'organisation d'un vote «verrouillé».
» Les règles d'organisation

Les candidatures: La limite du dépôt des candidatures est fixée au 2 avril. Le scrutin est ouvert à toutes les formations politiques de l'actuelle opposition municipale (UDI, UMP, libéraux, Parti chrétien démocrate). Pour pouvoir se présenter, chaque candidat devra réunir le parrainage de dix élus issus d'au moins trois arrondissements et de 300 électeurs répartis dans au moins cinq arrondissements.

La campagne: Elle durera jusqu'au 30 mai, minuit. Les candidats pourront chacun adresser trois courriels, dont une profession de foi, aux électeurs préinscrits et trois autres aux militants UMP. Aucun meeting n'est prévu, mais deux ou trois débats télévisés entre les candidats devraient avoir lieu.

Le vote: Le premier tour de la primaire aura lieu du 31 mai au 3...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3101717 le vendredi 15 mar 2013 à 13:20

    UMP: pourquoi la primaire parisienne est contestée ? Parce que, à l'UMP, on a beaucoup de problèmes avec les élections, leurs résultats...