UMP : « On n'est pas Harry Potter, on est là pour aider les gens »

le
0
Camille Bedin, la secrétaire générale adjointe de l'UMP, a été chargée par Jean-François Copé de mettre en place les «programmes de services concrets», un élément clé de sa «révolution civique».

Elle en est encore toute frissonnante. Il y a quelques mois, dans une rue piétonne du centre de Marseille, Élisabeth s'est fait arracher sa chaîne en or et sa médaille de baptême. «Ce n'est pas que ces bijoux avaient beaucoup de valeur, soupire la frêle retraitée. C'est qu'ils n'avaient pas quitté mon cou depuis 76 ans. Et que j'ai eu très peur!» Au commissariat, rapporte-t-elle, «on m'a dissuadée de porter plainte ; de toute façon, il y avait trois heures d'attente...».

Sauf que les images du jeune homme s'enfuyant, sous le regard indifférent des passants, continuent de l'obséder. Tout récemment, sa petite-fille entend parler d'un service d'aide aux victimes de la délinquance, proposé par l'UMP. «J'ai rencontré un ancien policier, très à l'écoute, qui m'a fa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant